• Calendrier
«novembre 2009»
lun.mar.mer.jeu.ven.sam.dim.
1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30

Aujourd'hui vendredi 14 mai 2021

2008 - 2009 -
  • Infos
  • Dernière modification :
    Le dimanche 20 décembre 2009
  • Statistiques contenus :
    Articles : 94 -  Sites : 8 -  Auteurs : 1
  • Statistiques visites :
    Aujourd'hui : 0 -  Total : 43259
  • Article

Epilogue

Le mercredi 11 novembre 2009, par incasables

Il y a un peu plus d’un an, le 13 août 2008 exactement, nous quittions les côtes françaises pour rejoindre le continent américain : une année de voyage et de découvertes dont nous rêvions depuis longtemps, sans avoir encore osé nous lancer.

Bien du temps a passé depuis cet " embarquement tant attendu ", bien des paysages ont défilé sous nos yeux, bien des heures de discussion et de partage nous ont permis de découvrir d’autres gens, d’autres cultures. Nous sommes aujourd’hui rentrés chez nous, les " Incasables " ont retrouvé leur casa et se sont à nouveau casés...
 On pourrait dire que rien n’a changé, en apparence. Après les retrouvailles avec famille, amis, copains et copines, les filles sont retournées sur le chemin de l’école , les parents ont retrouvé leur travail et les habitudes se sont doucement installées. Même Grandplouf, après trois semaines de longue traversée tout seul sur son grand cargo, est revenu se garer devant la maison, un peu plus rouillé qu’avant, un peu plus cabossé après ses 40 000 kilomètres, mais toujours là...


A toute belle histoire il faut donc une fin. C’est sans doute le chapitre le plus difficile à écrire. Que reste-t-il de tous ces kilomètres parcourus, de tous ces pays traversés, de toutes ces rencontres ?

Pour tous, et c’est sans doute la plus belle des conclusions, c’est d’abord l’envie de recommencer.
 Nous les parents, nous pensions que les filles oublieraient vite leur année vagabonde pour plonger à nouveau dans leur vie quotidienne, copines, jeux, école... Et bien, passés la joie des retrouvailles et l’attrait de la nouveauté, on entend au détour des conversations " et si on repartait ?"... " c’était bien le voyage !"... " ici c’est toujours pareil "... Alors, on ne sait pas si on repartira un jour, mais on est sûr aujourd’hui que l’aventure a été belle pour tout le monde. Et c’est déjà beaucoup !

Et puis en une année, on aura tous beaucoup appris.
 Appris d’abord à regarder le monde qui nous entoure et ses richesses naturelles avec d’autres yeux.

Le spectacle de la glace bleue illuminée du Perito Moreno qui craque et se fend, le désert de couleurs de la Laguna Colorada, les mystérieuses baleines de la péninsule Valdès valent tous les discours. Il y a vraiment des merveilles à préserver sur la planète... Et nous n’en n’avons vu qu’une toute petite part !
 Mais tous ces mondes à découvrir nous semblent aujourd’hui beaucoup plus accessibles, forts de notre expérience et de nos rencontres avec des voyageurs au long cours comme Catherine et André des " Anautica " ou Patricia et Eric des " World Family Tour ".

Nous garderons aussi de ce voyage des centaines de sourires, de petits mots de bienvenue, de pairs d’yeux braqués sur nous et sur notre étrange véhicule,

de beaux visages indiens.

A peine débarqués sur ce continent nouveau pour nous, nous y avons découvert une gentillesse simple et naturelle à laquelle nous ne sommes pas (ou plus ?) habitués en Europe.
 Combien de fois avons-nous été aidés sans même rien demander, du Brésil jusqu’à la Colombie ? Combien de fois avons-nous raconté notre aventure à des gens de tous âges, curieux de notre famille dans sa drôle de maison. Sans parler bien sûr de tous ceux qui nous ont hébergés, avec qui nous avons partagé un repas ou un verre. Un grand merci à tous !
 Aux détours des routes, nos rencontres avec d’autres voyageurs ont aussi été riches d’émotions : parler français à l’autre bout du monde, profiter du voyage et de l’expérience des autres, jouer entre enfants voyageurs, autant de moments qui ont rythmé notre périple et l’ont rendu souvent plus facile.

De toutes ces confrontations avec d’autres paysages et d’autres cultures, il nous reste aujourd’hui la certitude que ce que nous considérons comme une évidence ici ne l’est pas forcément ailleurs, que malgré tous nos moyens d’information et de communication, ce qui nous est dit ici de ce qui se passe là-bas n’est pas toujours vrai, parce que la réalité est souvent plus complexe que les apparences.
 Ainsi la Bolivie, ce pays indien si pauvre d’Amérique du Sud, nous a surpris par la grande richesse de sa culture, la beauté de ses campagnes.

De même nous ne pensions pas mettre un pied en Colombie, effrayés par la mauvaise réputation de ce pays en France. Et pourtant la Colombie nous a enchanté, on y a été très bien accueillis et sans risques, à condition bien sûr de faire preuve de bon sens...
 En un an, nous avons dû apprendre à attendre, à être patients dans nos démarches, à faire attention à notre propre sécurité... autant de nouveautés pour les Européens que nous sommes.
 Nous avons aussi confronté notre regard avec la pauvreté, la misère : pauvreté et dignité des paysans boliviens et péruviens de l’Altiplano ; misère des bidonvilles dans les banlieues des grandes villes brésiliennes et colombiennes, à deux pas de l’opulence des quartiers chics...

Et tout ce petit monde dans une si petite maison, comment ça peut survivre pendant un an ?
 C’est bien là la plus grande découverte de notre périple ! A force d’être ensemble, on finit par mieux se connaître, se découvrir, et s’accepter tel que l’on est.
 Et malgré les coups de gueule et les coups de déprime (mais oui, il y en a eu...), on s’est tous rendu compte, enfin surtout les parents, que le plus important se résumait à quelques impératifs : manger, boire, dormir au calme (si possible), être en bonne santé et en sécurité, assurer la scolarité des enfants... Pour le reste, on peut s’en passer, surtout pour un an ! En espérant que cette sagesse voyageuse ne nous quitte pas au retour...

On remercie bien sûr nos fidèles lecteurs, dont les messages impatients nous ont encouragé à écrire nos aventures jusqu’au bout... Ils se reconnaîtront sans doute !


Après cette merveilleuse escapade d’un an, la vie a repris son cours chez les Incasables, comme avant... Enfin presque !!!

Hasta luego, y que le vaya bien
 Romane, Mélina, Soline, Fabrice et Gaëlle

  • Il n'y a aucune image...
  • Il n'y a aucun document...
  • Il n'y a aucun mot-clé...
  • Il n'y a aucun commentaire...
Suivre la vie du site RSS 2.0 | SPIP | Mgs MGS